Jean Luc Moreau Romain

Il n'y a pas de différence

entre les arts, les sciences et l'envie d'aller au fond des choses en toute circonstance, ce qui dérange malheureusement beaucoup de gens qui pensent perdre équilibre
Je peins et j'alimente cette peinture sur la même base que la musique, que la danse, que la sculpture, l'architecture, etc. mais ce n'est pas une "recherche du beau" ni "la définition d'un esthétisme" particulier, bien que la référence de mon travail aille chercher dans les concepts classiques dont la Renaissance italienne fut le retour —et non ce XIXème siècle qui a été beaucoup trop loin dans le "pompier" que l'on voit réapparaître par ci par là—.  Je puise chez Matisse, les Minoens, les Perses antiques, le Japon, Braques, tous les Impres-sionnistes, Ingres, Delacroix, Signac, Courbet, Chardin, Primatice, les Romans, les Gothiques, Seurat, et bien d'autres.  Je suis toujours impressionné par les artistes comme je réfute aussi beaucoup de gens qui confondent le statut social un peu en dehors des clous et l'apport qu'un artiste offre humblement tout en travaillant ce dont il ne peut oublier, ni même contourner : l'EGO
Créé avec Artmajeur