Jean Luc Moreau Romain

Retour

Grands Bords à Paroles

Une histoire de stores convertis aux dires du cerveau vide et lent tant l'avis change au moment où l'on vit. C'est dans l'église du château (normal, ma maison est à Saint Hilaire le Château) de Felletin d'où sont partis les constructeurs de Paris que naquirent les prémices de tant de délire si ciblé, dédiés aux principes de l’inconsistance obscène de l’être, humain... ou pas. Incontinence du meuble gras, résurgence des fables lasses, ses avis, au Bord à Parole, m’épuise car c’est leur son qui de... Une histoire de stores convertis aux dires du cerveau vide et lent tant l'avis change au moment où l'on vit. C'est dans l'église du château (normal, ma maison est à Saint Hilaire le Château) de Felletin d'où sont partis les constructeurs de Paris que naquirent les prémices de tant de délire si ciblé, dédiés aux principes de l’inconsistance obscène de l’être, humain... ou pas. Incontinence du meuble gras, résurgence des fables lasses, ses avis, au Bord à Parole, m’épuise car c’est leur son qui de loin me dirige. C’est pourquoi, finalement, ce sont seulement les sons qui appliquent aux mouvement, l’éphémère à la trace qui monte ou descend, ici à côté de colonnes, ailleurs à côté d’étagères. Mais difficile à traduire en d’autres langues, sinon que comme partition à des chants inconnus.


Créé avec Artmajeur